top of page
  • Photo du rédacteurMéline Darsck

Cette fois c'est bien fini

Je le sentais, j'en parlais même cet été, mais pour Evidence, ma première maison d'éditions, c'est bien fini.

Sans nouvelles de sa part, son site en erreur 404, ses pages sur les réseaux sociaux inactives ne présageaient vraiment rien de bon et c'est finalement sans trop de surprise que j'ai appris via les réseaux le 3 octobre 2023 que la liquidation était en cours.


Que faire ?

Que dire ? Comment réagir ?

Tout envoyer balader ? Tout recommencer ? En ai-je la force ? Le moral ? L'énergie ? Les connaissances ?

Quel éditeur voudra reprendre des textes déjà publiés ? Quel éditeur osera mettre de l'argent et de l'énergie pour des histoires qui ne sont pas inédites ?


Vais-je me tourner vers l'auto-édition ? Si ces textes ont trouvé preneur et qu'ils ont eu de belles critiques, c'est que peut-être ça vaut le coup de tenter quelque chose. Au moins, je pourrai toujours les faire imprimer et je ne serai jamais à court de stock.


Si j'ai déjà vécu deux fermetures de maison d'éditions, jamais encore je n'avais à replacé six de mes romans. Six !

Ma trilogie évidemment, mais aussi la complicité de Joël et Azalée, les cadeaux de Gaétan et la gourmandise de Magalie.


Après plusieurs jours à tergiverser, réfléchissant au pour et contre...

Après en avoir parlé autour de moi, séduisant les pros de l'indépendance qui ne cessent de me répéter qu'ils.elles seront là pour m'aider, m'aiguiller,

une petite voix m'a soufflé une adresse mail que mes textes pourraient intéresser.


Je tente un envoi à cet éditeur. Pour la trilogie et les romances plus douces.

Si son retour est négatif, je plongerai dans l'auto-édition.


Ma décision est prise...




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page